NE PAS TOUCHER

vendredi 26 février 2016

Did I Mention I Love You? - Estelle Maskame #El'

"Rien ne sera plus comme avant..."

Couverture Did I mention I love you ?

Titre: Did I mention I Love You?
Auteur: Estelle Maskame
Sorti en 2 016
Édition Pocket Jeunesse
412 pages

Résumé (Livraddict): Eden, 16 ans, va passer l'été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie... Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent...
Fascinée, elle ne peut s'empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.


Mon Avis:  Ouah... Ce livre m'a bluffé! 
Nous découvrons une jeune Eden, très candide, qui a 16 ans. Elle est jeune jolie mais aussi très sympathique... Je le trouve même attachante malgré son manque de discernement concernant certaines personnes de son entourage. 
Ensuite il y Tyler, l'archétype du bad boy, mais aussi un garçon des plus brisé. Il n'a qu'un an de plus qu'Eden mais j'ai l'impression, à certain moment, qu'il y avait une plus grande différence d'âge.
Le thème abordé est plutôt étrange mais aussi peu gêner certaines personnes. Pourtant ici par de scène étrange mais plutôt des scène bien expliqué et des fois touchante. 
Je trouvais Tyler exécrable au début du livre, mais peut-être était-ce le but? Mais ensuite je le trouvais de plus en plus attachant, si bien qu'à la fin du livre il était l'un de mes personnages préférés. 
L'histoire est proche de la réalité, non pas de part son intrigue, mais grâce aux détails: référence, personnages réalistes entre autre. 
Le seul truc qui m'a gêner, bien que minime, c'est le manque de respect des règles: entre autre l'alcool chez les mineurs, les passages en douces dans des endroits interdit... Ce qui m'a le plus "choqué" c'est que le père d'Eden dit à un passage: "— On prend tous la même voiture, annonce mon père deux heures plus tard. Vous allez vous serrer. Chase, si on croise la police tu te caches par terre."


En bref: Je veux la suite! Malheureusement D.I.M.I.N.Y. ne sort pas tout de suite. 


Extrait: (Chapitre 2, arrivée -fracassante- de Tyler)


— C’est qui ce blaireau ?
Avant que Rachael ne réponde, Super Blaireau décide d’assener un coup de poing au portail. Tout le monde se retourne. Il veut qu’on le déteste ou quoi ? Sûrement un voisin en colère parce qu’il n’a pas été invité au barbecue le plus pourri de tous les temps.
Il a des yeux vert émeraude.
— Pardon pour le retard, s’exclame-t-il, sarcastique. J’ai raté quelque chose ? À part le massacre de masse d’animaux ? ajoute-t-il en faisant un doigt d’honneur vers, d’après ce que je vois, le barbecue. J’espère que vous avez apprécié la vache que vous venez d’ingurgiter.
[...]
Elle se mord la lèvre en enfilant ses lunettes de soleil.
— Je vois que tu n’as pas encore rencontré ton demi-frère.

vendredi 19 février 2016

Fièvre Noire - Karen Marie Moning #El'


Couverture Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre noire

Titre: Fièvre Noire
Auteur: Karen Marie Moning
Sorti en 2 009
Édition J'ai lu
414 pages

Résumé (Livraddict): MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.

Mon Avis:  Que dire de ce livre? 
Personnellement je le trouve très addictif, notamment grâce à l'intrigue qui ne laisse pas de moment de répit mais aussi grâce à ses personnages hauts en couleurs. 
Selon moi il y a deux grands personnages principaux: MacKayla Lane qui est le stéréotype de l'amércane californienne: belle blonde qui prend énormément soin d'elle et qui s'habille avec des couleurs vive. Elle quitte Ashford, sa petite ville, pour venger sa sœur mais ne s'attendait pas du tout à découvrir tant de chose. Je trouve agréable de voir son évolution au long du tome 1: passer des paillette au noir ce n'est pas forcément simple...
Ensuite il y a Barrons, dont on ne sait pas grand chose et qui reste très mystérieux. Je pense qu'il n'est pas étranger à tout ce qui est arrivé aux sœurs Lane... Mais cela reste à confirmer... 
J'aime l'écriture contemporaine du livre: pas de phrase trop lourde et certaines réactions qui auraient pu être les miennes.
Enfin, l'histoire est très bien menée: on sent que l'auteur sait où il veut en venir mais décide de nous mener un peu en bourrique avant. 


En bref: Je ne suis absolument pas déçue de ma lecture et j'ai bien l'intention de continuer cette saga.


lundi 15 février 2016

Mordue de Michelle Rowen ~Ju

Bonjour ^^
Voici mon avis sur "Mordue" de Michelle Rowen.



Quand j'ai commencé à le lire je ne savais pas si j'allai l aimer ou non je pensai a "je vais l'adorer" avant de commencer puis après quelques pages je me sis dis "en fait je ne pense pas". Au débutt la fille est du genre pimbêche, j achete tout ce qui est a la mode et je ne sors pas si j ai un cheveu de travers. 
Mais au final, mon premier ressenti était le meilleur puisque j ai adoré ce livre!! La fille a changé quand elle a reconnu sa nature de vampire et j ai mieux aimer puisqu'elle était simple quoiqu'elle porte la poisse avec elle mdrrr.
Il y avait beaucoup de rebondissements, il y en a que je me douter, puis d'autres pas du tout!
Par contre, entre Thierry et quinn, je ne saurai choisir, Thierry est a la fois sympa et généreux mais il est aussi "oui je te veux" et a la seconde suivante "nan je te repousse" tandis que Quinn, il est mignon, quoique un peu chiant jusqu'au 3/4 du livre mdrr 
*
Résumé:
Chère maman,
Je risque d'être un peu en retard pour le mariage de ma cousine Missy. La semaine a été rude. Il se trouve que mon rendez-vous de l'enfer s'est avéré être littéralement de l'enfer. Le mec m'a mordu. La seule chose dont je me souvienne, c'est d'avoir été poursuivie à travers toute la ville par des tueurs de vampires. Et je t'ai pas dit. J'ai été virée aussi !
Le bon côté, c'est que j'ai rencontré un mec. Thierry de Bennicoeur. Cool comme nom, n'est ce pas ? Enfin passons. Il est sexy, il a 600 ans et un chouillat suicidaire mais personne n'est parfait, hin ? Et on a un deal, il va me montrer les ficelles du monde des vampires et je suis supposée l'aider à en finir avec son existence. 
Ou alors je vais lui démontrer que la vie vaut le coup d'être vécue -pas une mince affaire avec les immortels, je te raconte même pas. J'admets que c'est une relation compliquée. Mais avec un peu de chance, j'aurai quelqu'un pour m'accompagner à ce mariage finalement...
Gros bisous,
Sarah
*
*
Extraits:
*
- Parce que, idiot, je suis folle de vous.
- Ou peut-être êtes-vous juste un peu folle.
- C'est une possibilité. Mais voilà, Thierry, je crois que je vous aime. ça n'a aucune importance si vous ne partagez pas mes sentiments. C'est la vérité. Je vous aime. Et si cela signifie rien pour vous, si vous voulez sauter parce qu'il ne vous reste rien dans cette vie, alors faites-le. Mais sachez que je serai juste derrière vous.
*
-- Partez.
Sa voix etait profonde et morose.
-- Bon sang, c'est terriblement haut, hein? (Je me glissai plus pres de lui, en crabe) Aidez-moi !
-- Aidez vous vous meme. Ne voyez vous pas que j'ai l'intention de me tuer ? Repondit l homme, en regardand en bas, vers les eaux sombres.
-- Aidez moi d'abord, et tuez vous ensuite, raisonnai-je.
*
C'était un poudrier ancien, comme ceux dont on se servait pour se poudrer le nez il y avait bien longtemps.
- C'est très beau, dis-je en regardant mon reflet aux yeux rougis dans le petit miroir.
Attendez un peu ! Mon reflet ? J'écarquillai les yeux quand je compris ce que je tenais. C'était un tesson … De la sorte la plus chère qui soit.
Je levai sur Thierry des yeux arrondis par l'incrédulité.
- L'aimez-vous ? demanda-t-il.
Je recommençai à pleurer, mais pour une raison très différente. Thierry allait sans doute penser que j'étais folle à lier, mais quelle importance ? Il avait l'air déçu quand je posai délicatement l'éclat pour me lever.
- Si vous ne l'aimez pas, dit-il, je peux …
Je l'étreignis si fort qu'il dut manquer de souffle pour continuer à parler, pressant ma chemise de nuit contre son costume noir.
- Je l'adore, Thierry. Merci beaucoup.
Je levai sur lui mon regard embué de larmes de joie. Il me sourit. Et il était si beau quand il souriait. Il essuya les larmes sur mes joues avec ses pouces et tint gentiment mon visage entre ses mains. Il se contentait de me regarder de ses yeux argent. Son sourire s'effaça lentement.
Mon cœur battait la chamade alors que je le regardais dans les yeux. Il se pencha, et je sentis son souffle tiède me caresser le visage. Il respirait plus vite qu'il ne l'aurait dû, et son cœur battait au rythme avec le mien.
Il m'attira vers lui, et nos lèvres se rencontrèrent, d'abord très doucement, puis peu à peu avec plus d'intensité, et nous commençâmes à lutter pour savoir qui embrassait plus longuement, avec plus de passion.
*
- Vous êtes une vampire? 
- Oui 
- Vous n'en avez pas l'air. 
Je fronçais les sourcils. 
- Et à quoi devrait ressembler un vampire, selon vous? 
- Je ne sais pas. (Quinn se pencha en arrière sur son tabouret pour m'étudier de la tête aux pieds.) Plus équilibré, je crois. Entièrement vêtu de noir. Et avec des dents pointues... ne devriez-vous pas avoir des crocs? 
Je changeai de position pour pouvoir croiser les jambes. C'est vrai qu'un pantalon de yoga rose et tee-shirt blanc imprimé du mot "DIVA" en lettre pailletées ne criaient pas vraiment "créature de la nuit"
*
- Jolie vue, dis-je.
- Partez Sarah. Vous ne m'arrêterez pas.
- Qui a dit que je voulais vous arrêter?
- Pardon?
Il semblait surpris.
- J'ai dit que je n'atais pas ici pour vous arrêter.
- C'est étonnant. Mais vous n'avez cessé de m'étonner depuis notre rencontre. Alors, dites-moi, pourquoi êtes-vous ici, si votre esprit industrieux n'essaie pas de m'empêcher de faire ce que je veux?
*
~Julie~

vendredi 12 février 2016

La saga Vampire Academy - Richelle Mead #El'


Couverture Vampire Academy, tome 1 : Soeurs de Sang


Titre: Vampire Academy
Auteur: Rebecca Maizel
Sorti en 2 010
Éditions Castlemore
314 pages

Résumé (Livraddict): « Peut-on vraiment garder des secrets au sein de la Vampire Academy ?
La Vampire Academy est en émoi. Dans ce lycée pour les vampires, les rumeurs les plus folles courent sur les raisons de la fugue de Lissa et Rose.
Lissa et Rose ont toujours été inséparables : Rose doit repousser les attaques des Strigoïs, vampires féroces et immortels, à l’encontre de son amie Moroï, une race de vampires mortels qui puisent leur magie de la terre. Qu’a-t-il bien pu leur arriver avant d’être ramenées de force ? »

Mon Avis: J'ai commencé ce livre il y a quelques année déjà, j'avais lu les tome 1 à 4 puis j'avais cessé de lire car la suite n'était pas sortie. Je viens donc juste de finir les deux derniers tomes. 
Cette série a été un véritable coup de cœur. Rose a du piquant et j'adore les héroïne à caractère! De plus l'histoire d'amour pourrait être mielleuse mais ce n'est pas le cas, elle est bien tourné mais ne prend pas trop de place dans l'histoire. 
Les "races" sont aussi très bien trouvé et mises en valeurs... 
A part une seule chose que voudrais changé j'ai adoré l'histoire d'un bout à l'autre.

En bref: Une série coup de cœur que je relirais avec plaisir! 

lundi 8 février 2016

Le poison écarlate de Maria V Snyder ~Ju


Coucou ^^
Voici mon avis sur "Les portes du secret tome 1: le poison écarlate" de Maria Snyder





Ce bouquin, je l'ai littéralement dévoré!! Impossible de le lacher!! Valec *-* Du genre "je t'aime mais je tiens trop a mon ego pour te le dire je prefere que tu me vois comme un type sans coeur"
Elena devait mourir mais le valeureux Valec lui sauve la mise et lui propose un travail, il lui apprend tout ce qu'il faut, la teste et la fait vivre chez lui mais il a aussi ce côté sombre du fait qu'il a empoissonné Elena et qu'elle doit prendre chaque jour l'antidote pour l'empecher de s'enfuir. Elle apprend des tas de choses sur celui qu'elle aime peu a peu comme le fait qu'il ne réagit pas a la magie et peut la sentir. Pourtant il ne sent pas celle d'Elena..
Tandis que le Commandant veut sa mort après avoir su qu'elle avait des pouvoirs, Valec l'aide a préparer son évasion en lui révélant quelques secrets inattendu et ses sentiments..
Bref, lisez ce livre!!!
*
Résumé:
Enfermée dans les cachots du château d'Ixia et condamnée à mort pour le meurtre de l'homme qui l'a violée, Elena croit sa dernière heure venue. Mais c'est un étrange marché que lui propose Valek, le chef de la sécurité d'Ixia, qui vient de l'arracher à sa geôle : elle sera exécutée le jour même, ou deviendra goûteur du Commandant Ambroise, et risquera la mort à chaque plat qu'elle goûtera. Pour être certain qu'elle ne s'enfuie pas, Valek fait avaler à Elena une dose mortelle de Poussière de Papillon. Afin de rester en vie, Elena devra chaque jour prendre l'antidote dont seul Valek connaît la formule...
Alors qu'autour d'elle complots et trahisons se multiplient, Elena reçoit l'aide de la mystérieuse Irys, qui lui révèle ses pouvoirs de magicienne.
Des pouvoirs qui, tenus cachés, pourraient lui permettre de s'échapper d'Ixia, mais aussi de se soustraire à Valek, cet homme au charme vénéneux, et à la menace du poison écarlate...
*
Extraits:
*
- Elena, tu m'as rendu fou. Tu m'as causé des ennuis considérables et j'ai déjà envisagé à deux reprises de te tuer.
Le souffle de Valek dans mon oreille envoya un frisson le long de mon dos.
- Mais je t'ai dans la peau, dans le sang... Tu as envahi mon coeur.
- On dirait que vous parlez d'un poison.
La confession de Valek m'avait à la fois choquée et transportée.
- Exactement, dit-il. Tu m'as empoisonné.
Il me fit rouler vers lui pour me regarder dans les yeux. Avant que j'aie pu dire un mot, il m'embrassa
*
Quand Irys et Ari partirent pour organiser notre « évasion », Valek m’attira à lui. Nous échangeâmes un baiser plein de passion et de désespoir. Lorsque nous nous séparâmes enfin pour reprendre notre souffle, je lui dis : 
-Viens avec moi.
Ce n’était ni une supplication ni un ordre, mais une invitation. Les yeux bleus de Valek se fermèrent de douleur.
–Je ne peux pas.
Je me détournai avec l’impression de m’être changée en pierre, mais Valek me ramena vers lui.
–Elena, tu as besoin d’apprendre. De retrouver ta famille. D’ouvrir tes ailes et de voir jusqu’où tu peux voler. Mais tu n’as pas besoin de moi. Pas pour l’instant. C’est le Commandant qui a besoin de moi. 
Je me cramponnai à lui de toutes mes forces. Il avait raison, je n’avais pas besoin de lui. Mais je voulais qu’il soit avec moi pour toujours.
*
"En fait, il n'a jamais eu intérêt pour une femme. Je commençais à croire qu'il préférait un de ses mouchards de mâles, mais maintenant ..." Elle fit une pause dramatiquement "Maintenant, nous avons une belle, intelligente Elena pour faire pomper le cœur froid de Valek."
*
Le soir venu, j’attendis dans le salon que Valek fût prêt à partir. Lorsqu’il descendit enfin de l’escalier, il était en tenue de cérémonie. Des galons rouges ornaient les épaules de son uniforme, des rangées de médailles couvraient la partie gauche de son buste. Il incarnait la dignité et le prestige ; j’aurais été impressionnée, s’il n’avait eu cet air empesé et grincheux. On aurait dit un enfant engoncé dans ses habits du dimanche. Je mis la main sur la bouche, puis, n’y tenant plus, éclatai de rire
*
-Y a-t-il quelque chose que tu ne m’aies pas dit ? 
Je réfléchi à toute vitesse. Tant de chose était arrivées, et nous étions sur le point d’affronter un magicien si puissant… La mort était une possibilité menaçante. Je voulais que Valek sache ce que j’éprouvais pour lui. 
–Je t’aime, dis-je. Valek me prit dans ses bras.
–Mon cœur t’appartient depuis la Fête du Feu, dit-il. Ce soir-là, j’ai compris que si tu mourrais, je ne serais plus jamais le même. Je n’ai jamais espéré que tout cela arriverait ; je ne le voulais même pas. Mais je n’ai pas pu te résister.
*
– Assez bavardé, dit Valek en m’entraînant dans un creux entre les racines. Je dois te faire des adieux dignes de ce nom.
Je passai ma dernière nuit en Ixia sous cet arbre. Les heures qui restaient avant l’aube s’écoulèrent à toute vitesse. Le soleil levant me tira d’un doux sommeil entre les bras de Valek et me contraignit à affronter notre séparation.
Sentant mon humeur, Valek me sourit.
– Un ordre d’exécution n’a jamais réussi à nous séparer. Il y a des moyens de le contourner. Nous nous retrouverons, Elena.
– C'est une menace ?
– Non, une promesse.
*
– Tu habites toujours là-bas, hein ? dit-elle en souriant.
– Pour l’instant. Quand les choses se calmeront, je reprendrai mon ancienne chambre.
Ou plutôt, si jamais les choses se calment, pensai-je.
Je fouillai dans le tas d’affaires et sélectionnai une lourde cape noire et des gants de laine noire. La cape était brodée de deux losanges rouges aussi grands que la main. Sa large capuche m’abriterait autant du froid que de la pluie.
– Je crois que tu vas y rester un moment, dit la couturière.
– Pourquoi ?
– J’ai l’impression que Valek a le béguin pour toi
*

~Julie~

vendredi 5 février 2016

Humaine - Rebecca Maizel #El'


Couverture Humaine, tome 1


Titre: Humaine
Auteur: Rebecca Maizel
Sorti en 2 011
Éditions Albin Michel
452 pages

Résumé (Livraddict): Lenah n’est plus la vampire cruelle et sanguinaire qu’elle fut pendant plus de cinq cent ans. Aujourd’hui son voeu le plus cher vient de se réaliser. Elle est redevenue humaine, grâce à un rituel pratiqué par Rhode, son âme-soeur depuis des siècles. Mais comment vivre dans la peau d’une jeune fille de 16 ans quand on a presque tout oublié de l’amour et de l’amitié ? De plus, même sous l’apparence d’une lycéenne ordinaire, Lenah doit rester sur ses gardes : le clan de vampires sur lequel elle a autrefois régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

Mon Avis: On pourrait s'attendre à un livre fort en action et en surnaturel mais en vérité il s'agit plutôt de reprendre goût à la vie. 
Le plus beau dans ce livre est sans doute l'histoire d'amitié et celle d'amour naissante. 
Ce n'est pas un coup de coeur mais j'aime tout de même bien ce livre...Et je suis bien contente de l'avoir lu ! 

En bref: Un bon moment mais sans plus.

lundi 1 février 2016

Divergente raconté par 4 de Veronica Roth ~Ju


Coucou, comment allez-vous?
En ce jour, je vous présente mon avis sur Divergente raconté par 4 de Veronica Roth.



Et oui j'ai lu la version par 4 et pas encore la version par Tris!
Mais bon, dans ce livre on voit vraiment Tris dans la dernière partie le reste c'est la vie et l'évolution de 4 avant elle. Grace à ce livre j'ai comprit un passage du film ou c'était trouble dans ma tete ^^
En le lisant je m'imaginais pas du tout Théo James dans ce role, je sais pas qui mais pas lui xD (enfin il me va quand meme dans le film émoticône to )
On comprend ses réactions et pourquoi il réagit comme ça (et je l'aime encore plus pour ca mdrrr)
*
Résumé:
Nous sommes quelques années avant que Tris ne vienne bouleverser le système des factions. Lors de la cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et choisit de quitter sa faction pour rejoindre celle des Audacieux. Il abandonne son prénom, Tobias, et devient Quatre. Une nouvelle vie s'offre à lui, faite de liberté, mais aussi de dangers. Car ce qu'il découvre chez les Audacieux est propre à mettre en péril son avenir, et celui de la ville tout entière.

Deux ans plus tard, Quatre est en charge de l'initiation des novices. La première à relever le défi, la première à se jeter dans le vide, est une jeune Altruiste ; elle se prénomme Tris et pourrait bien être celle qui va changer sa vie…

Un tome spin-off raconté du point de vue de Quatre, le héros masculin de DIVERGENTE, qui commence avant les événement du TOME 1 jusqu'à sa rencontre avec Tris.
*
Extraits:
*
Je vérifie ma montre. Le premier initié devrait sauter d'une minute à l'autre. j'attends près du filet, large, robuste et éclairé du haut par le soleil. La dernière fois que j'ai été ici, c'était le jour du choix de ces dernières années, avant cela, c'était le jour de mon saut. Je ne veux pas me rappeler, ce qu'on ressent en approchant lentement vers le bord d'un bâtiment, mon esprit et mon corps est détraqué par la terreur, de la chute terrible, de l'évasement impuissant des membres, du jeu du filet vibrant contre mes bras et mon cou.
*
Elle se tient, le dos appuyé sur le mur. Le dessus de sa tête manque le centre de la cible. Elle lève le menton haut et me jette se regard Altruiste, déterminé, que je connais si bien. Elle les a peut-être quittés, mais ils sont ce qui la rende forte.
*
"Mon nom est Quatre," je dis. "Appelle moi 'Pête-sec' à nouveau et toi et moi auront un problème".
Il roule les yeux, mais je sais que j'ai mis les choses au clair. J'ai un nouveau nom, et je peux être une nouvelle personne. Quelqu'un qui n'a pas peur des menaces d'un Erudit "je-sais-tout". Quelqu'un qui est capable de répliquer.
Il me semble que quelqu'un est finalement près à se battre:
Quatre.
*
- Ceci est un intéressant débat, dit Max. Quatre, comment améliorerais-tu Audacieux, si ce n'est pas mettant l'initiation plus compétitive.
- J'améliorerais Audacieux en favorisant le vrai courage plutôt que la stupidité et la brutalité, je dis. Enlever le lancé du couteau. Préparer les gens physiquement et mentalement pour défendre les faibles contre les forts. C'est ce que notre manifeste encourage- des actes ordinaires de courages. Je crois qu'on devrait retourner à ça.
- Et après on peut tous se donner la main et chanter une chanson ensemble, pas vrai? 
Eric roule ses yeux.
*
"-Toi aussi tu es un transfert?me demande-t-elle?
- Je pensais qu'il n'y avait que les Sincères pour me casser les pieds avec leurs questions. Voilà que les Pètes-secs s'y mettent aussi?

Comme avec Christine tout à l'heure, ma rudesse a pour but de fermer la porte avant qu'elle ne s'ouvre trop. Mais Tris grimace comme si elle venait mordre dans quelque chose d'amer. 
et me rétorque:
-C'est surement à cause de ton côté chaleureux.Genre porte de prison.
Elle rougit sous mon regard mais ne détourne pas les yeux.
-Attention, Tris."
*
Puis, je vois quelque chose de sombre et d'humain dans l'une des dernières voitures. Une grande et féminine figure, tenant la poignée de la porte du wagon. Durant juste une seconde, lorsque le train passe devant moi, je vois des cheveux sombres et courts, et un nez busqué.
Elle ressemble à ma mère;
Et, elle part, part avec le train.
*
Tout ce que j'ai, en fait, ce sont les petits moments de rébellion que j'arrive à voler, comme quand je collectionnais des trucs ramassés dans la rue chez les Altruistes. le tatouage que Tori grave dans mon dos, celui qui pourrait m'identifie comme Divergent, n'en es qu'un nouvel exemple. Je vais devoir m'atteler à en trouver d'autres, d'autres petits moments de liberté dans un monde qui me les refuse.

*
~Julie~