NE PAS TOUCHER

samedi 30 janvier 2016

Sherlock Holmes est mort, Vive Moriarty de Anthony HOROWITZ by #Mélusine



Qui suis-je ?
Mon nom est Frederick Chase, détective à l'agence Pinkerton de New York.
Et je dois vous conter une histoire.


Alors pour cette chronique je vais prendre un genre différent de celui abordé habituellement : le roman policier.
Et pas du moindre, Sherlock Holmes .... enfin je dirais plutôt que la fantôme de Mr Holmes plane tout le long de ce roman. 
En effet, l'intrigue se déroule tout de suite après le terrible événement des chutes de Reichenbach ou Sherlock et son illustre ennemi perdent la vie.
On retrouve le détective Frederick Chase, venu tout droit de New York, dans le but de traquer un criminel international de mèche avec feu le Professeur Moriarty. En arrivant sur les lieux du drame il rencontre le détective de Scotland Yard, Athelney Jones, adorateur de Monsieur Holmes. 
Le gout de l'aventure les pousse à s'allier afin de démasquer ce brigand de haut vol à travers Londres , de nombreux déboires et péripéties les attendent sur le chemin de la vérité. 

Un roman excellemment bien écrit , le deuxième du genre.
Anthony Horowitz se trouve être le digne successeur d'Arthur Conan Doyle puisqu'il pratique avec succès l'art du suspens, du retournement de situation , de la logique portée à son extrême, et la déduction holmésienne .
Tout l'univers de Sherlock Holmes se retrouvent dans cette oeuvre (et la précédente également "La maison de soie" dont je vous parlerais peut être un jour), de nombreux rebondissement, un Athelney Jones , vivant par procuration la vie de Holmes, assez surprenant et une fin impossible à deviner à l'avance.
Je ne spolierai pas le résultat de cette intrigue mais je peux vous dire que la petite enquête parallèle que j'avais mené au fur et à mesure de ma lecture m'a amené complètement à l'opposé de cette réalité. J'en suis restée bouche bée.

Bref vous l'aurez compris une oeuvre à dévorer d'urgence pour tous les adorateurs du célèbre détective du 221B Baker Street (comme je le suis) mais aussi pour tous les passionnés du genre policier. Vous ne serez pas déçu du voyage.

Bonne lecture à tous

Mélusine 

vendredi 29 janvier 2016

L'infini + un - Amy Harmon #El'

"Elle a tout. Lui n'est rien. Et pourtant..."


Couverture L'infini + un


Titre: L'infini + un
Auteur: Amy Harmon
Sorti en 2 015
Éditions Robert Laffont
421 pages

Résumé (Livraddict): Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.

Mon Avis:  Bonnie et Clyde, un histoire à nous faire tomber! L'histoire peu paraître simpliste ou totalement vu et revu mais elle a cette petite touche d'originalité et surtout Clyde *_*.
J'ai adoré le parallèle Bonnie et Clyde / Bonnie Rae et Finn Clyde. En fait, le livre se présente d'une façon quelque peu spécial: au début de chapitre il y a le récapitulatif que font les journalistes, suivie de l'histoire de Bonnie et Finn qui à certain moment parlent de Bonnie et Clyde. 
De plus, je trouve que cela montre bien le problème avec la presse: elle déforme tout, elle trouve le moyen de transformer une bonne action comme aider quelqu'un en panne en espèce de kidnapping totalement bizarre. 


En bref: Un grand merci à Amy Harmon pour ce livre hors du commun.


lundi 25 janvier 2016

Rebelle Belle de Rachel Hawkins ~Ju


Hey ^^
Aujourd'hui je vous présente Rebelle belle de Rachel Hawkins.



Ce livre change de l’ordinaire: belle populaire futur reine du bal, qui a pour occupation ses cheveux son maquillage... se retrouve une ninja qui doit proteger son "ennemi" du lycée et essayer de survivre. On apprend une histoire qui regroupe 3 personnes: oracle, paladin et magicien, l'histoire regroupe mensonge, secret...
On voit la belle Harper évoluait dans son nouveau role de paladine et se rapprochait de son "ennemi" pour le protégé, elle va découvrir des choses sur David qu'elle n'imaginait meme pas. En parallèle, elle doit continuer a être une fille populaire et éviter la mort...
*
Résumé:
Quand j'y pense, rien de tout cela ne serait arrivé si je n'avais pas oublié mon gloss, le soir du bal.

Belle, intelligente, populaire, petite amie officielle du merveilleux Ryan, tout est parfait dans la vie de Harper Price.
Seule imperfection, son rival, l'insupportable David Stark! Qu'importe ce léger détail, la consécration approche : Harper va ENFIN être couronnée reine du bal. Le temps d'une petite retouche maquillage et... zut!
Le concierge du lycée lui donne un baiser glacé avant de tomber raide mort à ses pieds, la transformant du même coup en ninja super-entrainée. La cerise sur le gâteau?
La mission que lui confère ce nouveau pouvoir : protéger une personne très, très précieuse : David Stark, son ennemi juré!
*
Extraits:
*
J’avais l’impression de vivre un cauchemar. Cinq minutes plus tôt, mon seul souci était de savoir si le gloss Passion saumon allait s’accorder avec ma robe. À présent, je soutenais un mourant étendu sur le sol des toilettes tandis qu’un fou furieux martelait la porte avec les poings.
*
Bee a eu une expression qui signifiait : « Si je te supporte, c’est uniquement parce que tu es ma meilleure amie depuis la maternelle ». Mais trop tard, j’étais lancée.
– En plus, lui ai-je asséné, Passion saumon est un nom ridicule pour un rouge à lèvres. Tu connais beaucoup de gens qui ont une passion pour le saumon ?
– Pardon, mais il y a des types qui s’envoient en l’air avec des poissons, a objecté Brandon.
Ryan s’est retenu de rire, mais j’ai vu frémir les coins de sa bouche.
Bee a de nouveau soupiré – cette fois, je n’ai pas douté une seconde que c’était à cause des garçons.
– Très drôle, Bran, ai-je marmonné.
– C’est soit Passion saumon, soit rien du tout, a résumé Bee. À toi de voir.
– D’accord. Mais je vais avoir besoin d’un miroir.
S’il s’était agi de mon gloss habituel, je l’aurais appliqué les yeux fermés. Mais pour rien au monde je ne me serais tartiné les lèvres d’une couleur inconnue sans pouvoir juger du résultat.
*
L’année précédente, ma mère m’avait traînée chez une psy après m’avoir surprise en train de réaliser des décorations pour la fête de printemps du lycée à trois heures du matin. Le Dr Greenbaum avait attribué mon « obsession de la performance » à une « angoisse de la perte de contrôle ». De même que Ryan, elle m’avait conseillé de « déstresser » – même si elle avait employé un autre terme, plus savant – et menacé de me bourrer de médicaments pour m’y aider. Je m’étais sortie d’affaire en me présentant à la séance suivante vêtue d’un jean et d’un tee-shirt, et en me dessinant en larmes au cœur d’une tornade. Le Dr Greenbaum, ravie, n’avait pas jugé utile de me revoir. Depuis, je m’enfermais dans ma penderie chaque fois que me prenait l’envie de faire un truc pour l’école au milieu de la nuit. Pauvre pays, où les gens qui visent l’excellence se voient prescrire des antidépresseurs !
*
~Julie~

samedi 23 janvier 2016

Nés à Minuit de C.C. HUNTER by #Mélusine




Voici ma chronique de la semaine, le premier tome de la saga Nés à Minuit.
Cette saga tourne autour du personnage Kylie qui après avoir subi de nombreux déboires suite au divorce de ses parents, rejoint un camp pour adolescent à problème .... enfin c'est ce qu'elle pensait.
Shadow Falls se révèle être un camp d'été bien spécial, les jeunes qui s'y trouvent ont tous cette particularité: ils sont nés à minuit, comme Kylie, ce qui fait d'eux des être à part.
Elle va se retrouver entourer de vampires, sorciers, métamorphes, loup-garou et fae. 
Mais Kylie reste un grand mystère pour tous, y compris pour Holiday, la directrice du camp. Elle ne semble appartenir à aucun groupe précis mais développe des dons associables à chacun d'entre eux.
Kylie va devoir découvrir qui elle est vraiment, accompagnée de ses deux amies, Della et Miranda et démêler le tumulte de sa vie amoureuse . Prise entre deux feux , elle va devoir choisir entre l'adorable Derek et l’irrésistible Lucas.

Un premier tome bien écrit, dans lequel on se laisse volontiers happé de plaisir.
L'univers fantastique que C.C a crée est envoûtant .... entre magie, complot, romance, aventure, mystère et découverte, ce roman se révèle être captivant.
A lire au plus vite :)

Mélusine

vendredi 22 janvier 2016

Pour un tweet avec toi - Teresa Medeiros #El'


Afficher l'image d'origine


Titre: Pour un tweet avec toi
Auteur: Teresa Modeiros
Sorti en 2 012
Édition Milady
288 pages

Résumé (Livraddict): Auteure d'un presque Pulitzer, Abigail Donovan se débat contre l'angoisse de la page blanche. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Tweeter, elle se laisse happer par les tweets, retweets, hashtags, etc. Guidée par l'un de ses followers, "MarkBaynard" - un professeur d'université en congé sabbatique et twitteur hilarant -, Abigail retrouve l'inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?

Mon Avis:  Un livre bourré d'humour, une histoire des plus étrange, un Mark et une héroïne loufoque! Tout ce que j'aime! En plus j'adore le contexte: Twitter est vraiment un monde à part. 
On découvre une drôle d'histoire: Mark est un inconnu tout à fait mystérieux. Comment cela se fait-il qu'il balade partout dans le monde?
En tout cas j'adore vraiment la fin. SPOILER (surlignez) le gars, il guérit ainsi? Et d'un coup boum, il va bien et vit le parfait amour avec mademoiselle l'auteure ^^ FIN DU SPOILER

En bref: Un bon moment, de bonne rigolade!

lundi 18 janvier 2016

Personals Demons de Lisa Desrochers ~Ju


Coucou!!
 Aujourd'hui je vous donne mon avis sur "Personal demons" de Lisa Desrochers.



Un livre addictif qui mélange de l'amour avec des secrets et des anges et démons! J'ai commencé ce livre sur un coup de tete (comme a chaque fois que je commence a lire un livre au hasard....) et j'ai vraiment bien accrocher au début! Quoique je n'aimais pas tellement le pdv de Luc en alternance mais après j'ai trouvé que c'était mieux justement ^^ (et je voulais meme plus de chapitre avec son point de vue mdrrr) bien c'est un vrai coup de coeur et j'espère avoir (très) rapidement la suite!!
C'était assez nouveau de voir la progression d'un démon qui n'a jamais connu les sentiments/ émotions ainsi que des "habitudes" humaine (manger boire se laver...) et de voir que sa "coquille" se craque peu a peu et qu'il ressent les choses humaines. ^^
*
Résumé:
Attention, âme à prendre.

La vie de Frannie bascule le jour où un petit nouveau débarque au lycée. Elle était résolue à ne laisser aucun garçon l'approcher... mais Luc est sexy à se damner, impossible de lui résister!

Frannie ignore que ce séduisant jeune homme travaille pour le compte des Enfers, au service des Acquisitions des âmes, et qu'il est prêt à tout pour la conquérir.

Mais Gabe, beau comme un ange descendu du Paradis, vient contrarier ses plans machiavéliques et protéger Frannie. Que cache-t-elle de si extraordinaire pour être soudain l'objet de tant d'attention?
*
- M'est avis qu'on ne devrait pas être ensemble. Je te fais du mal.
Il pousse un profond soupir. Lorsqu'il reprend la parole, il ne tente même pas de cacher son amusement.
- Toi ? Toi, tu me fais du mal ?
Je n'arrive pas à croire qu'il se moque de moi, qu'il minimise tout ce qui s'est passé. Ma colère enfle et transparaît dans ma voix.
- J'ai failli te tuer. Tu étais immortel, et à cause de moi tu ne l'es plus. Sans moi, tu aurais pu vivre pour toujours.
- C'est vraiment surfait, l'immortalité. La portion d'éternité que j'ai connue me suffit amplement.
- C'est ce que tu dis...
Je tourne la tête, m'efforçant de m'éclaircir les idées et de reprendre contenance.
- Frannie, regarde-moi. (J'obéis à contrecoeur.) Pour cette sensation-là (il se tapote la poitrine), j'aurais donné n'importe quoi. Je dirais bien que ce n'était pas cher payé de renoncer à l'éternité, mais j'ai l'impression que ça ne m'a rien coûté du tout. En revanche, j'ai reçu, moi, le cadeau le plus précieux qu'on puisse désirer. (Il essuie une larme perlant à mes cils.) Tu m'aimes. Qu'est-ce que je pourrais demander de plus ?
*
Je vais le traquer, arracher ses plumes d'anges une par une et m'en faire un oreiller.
*
(Luc & le grand-père de Frannie).

- Frannie est spéciale. Je n'ai pas envie de tout gâcher.
Sauf qu'à cause de moi Bélias a failli aspirer son âme et l'entraîner dans l'Abîme. Mais à part ça...
- Elle l'est, oui. Trop bien pour vous, tous autant que vous êtes, dit-il en agitant le bras vaguement dans ma direction.
Vous n'avez pas idée...
- Traite-la comme il faut, ajoute-t-il.
- Vous avez raison. Elle est beaucoup trop bien pour moi. J'ai essayé de le lui dire.
- ... mais elle refuse de t'écouter, complète-t-il en souriant. C'est une tête de mule. Exactement comme sa grand-mère.
- Je ne laisserai personne lui faire du mal.
- Je te prends au mot, déclare-t-il en me dévisageant avec insistance. Et si tu ne tiens pas ta promesse, tu sais à qui je demanderai des comptes.
- Oui, monsieur.
C'est alors qu'il me prend complètement au dépourvu.
- Tu es amoureux d'elle ?
Je le dévisage. En pensant à Frannie, une sensation aiguë me tord le ventre. J'ai eu beau m'évertuer à me mentir, ou du moins à me persuader que mes sentiments n'avaient pas d'importance, je sais pertinemment qu'ils existent, et qu'à cause d'eux je vais brûler dans le Brasier.
- Oui, monsieur.
*
-Tu parles italien. 
Elle semble dubitative. 
-Si. 
-Dis quelque chose. 
-Sii la mia schiava d'amore, je susurre. 
-Traduis. 
-Jamais de la vie, je replique, amuse par son attitude reservee. 
Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai le sentiment qu'elle ne serait pas d'accord pour devenir mon esclave sexuelle.
*
Frannie.

- Bon, qu'est-ce qu'il y a entre nous ? je demande en le regardant avec insistance.
- Qu'est-ce que tu aimerais qu'il y ait entre nous ? réplique-t-il, facétieux.
Je ne suis pas d'humeur à jouer.
- Arrête tes conneries, et contente-toi de répondre à ma question.

Luc.

- Waou. OK...
Je réfléchis, ne sachant pas trop quoi lui répondre. J'ignore ce qui l'effraierait le plus : "J'ai vraiment envie de te mettre dans mon lit", ou bien "J'essaie de marquer ton âme pour l'Enfer". Les deux assertions sont vraies. Mais, derrière tout ça, il y a autre chose, une sensation plus intense qui me tiraille de l'intérieur et m'empêche de penser correctement chaque fois que je suis avec elle. Une émotion que je ne suis même pas capable de définir ou de concevoir clairement. 
Qu'est-ce qu'elle a envie d'entendre ? Quittant brièvement la route des yeux pour l'observer, je commence avec circonspection :
- Eh bien, je ne sais pas trop. Je t'apprécie beaucoup.
L'euphémisme du millénaire.
- Est-ce qu'on ne pourrait pas simplement voir où ça nous mènera ? j'ajoute.
Disons, au hasard... en Enfer ? 
*
~Julie~

samedi 16 janvier 2016

Rouge Rubis de Kerstin GIER #Mélusine


Opale et Ambre le premier couple,
Agate chante en Si, l'avatar du loup,
Duo - solutio ! - avec Aigue-marine.
Suivent puissamment Émeraude et Citrine,
les jumelles cornalines du scorpion,
et Jade, numéro huit, digestion.
En Mi majeur : Tourmaline noire,
Saphir en Fa, brillant comme un phare.
Et presque en même temps le Diamant,
quand onze et sept reconnut le lion.
Projectio ! Le temps est en cours,
Rubis est le début et la fin du pourtour.


Premier tome de la trilogie des Gemmes, ce livre adapté au cinéma en Allemagne est sorti en DVD en France en 2014.

Gwendolyn Sheperd, jeune adolescente de 16 ans, vit dans l'ombre de sa cousine Charlotte née un jour avant elle . Celle-ci , à cause d'une prophétie qui la place héritière d'un don héréditaire, est chouchoutée par tous les membres de la famille et élevée au rang du Messie.
Cependant , une journée comme les autres , Gwendolyn fait une expérience incroyable : elle élapsa . Elle, pas Charlotte !!! C'est elle qui avait ce don incroyable de pouvoir voyager dans le temps, elle était le Rubis, la douzième de la prophétie, l'ultime voyageuse.
La voici donc, en compagnie de sa mère , à révéler l'erreur commise par tous au sein de la Loge du Comte St Germain , Loge où siègent tous les membres de cette société secrète crée par le Comte St Germain lui-même , plusieurs siècles plus tôt pour accomplir la prophétie.
Pour se faire elle rencontre un autre membre issu lui aussi d'une longue lignée de voyageur dans le temps : Gidéon de Villiers. A eux deux, ils vont voyager à travers les époques, et combattre un complot monté plusieurs siècles plus tôt.

Ce livre est une petite merveille, l'auteur mélange adroitement suspens, fantastique, amour et histoire dans un même ouvrage. Le ton est drôle et décalé.
Je vous conseille vivement de le lire, et même de voir le film adapté car il est très bien réalisé et les acteurs ont bien pris toute l'essence des personnages du roman

Mélusine.

vendredi 15 janvier 2016

Je suis là - Clélie Avit #El'

"Elle entend mais ne peut rien faire."


Afficher l'image d'origine


Titre: Je suis là
Auteur: Clélie Avit
Sorti en 2 015
Édition JC Latès
299 pages

Résumé (Livraddict): Suite à un accident de montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que ses chances de se réveiller s'amenuisent, un jeune homme du nom de Thibault pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux adolescentes en voiture, il se confie à Elsa et noue une relation avec elle malgré son mutisme.

Mon Avis:  Clélie Avit est une jeune auteure très médiatisé, un peu trop même. 
Même si le sujet abordé n'est pas facile elle s'en sort très bien mais je trouve tout de même qu'ils ont abusé au niveau de la publicité. Attention je ne dis pas que le livre est mauvais, au contraire j'ai passé un bon moment, mais d'autre livre mérite autant de publicité.
La coma est un sujet très sensible qu'elle traite bien. Ensuite les personnages sont authentiques: ils font des erreurs, ils sont humains.Malheureusement je trouve que la fin est rude. SPOILER (surlignez) alors, la nana, elle se réveil comme ça ! Et boum, fin du livre? C'est une blague! FIN DU SPOILER

En bref: J'ai passé un bon moment mais sans plus. 


Extrait: (Chapitre 1, point de vu d'Elsa)

Six semaines que je suis réveillée.
Six semaines que personne ne s’en rend compte.
En même temps, ils ne vont pas me mettre dans un scanner vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Si le capteur qui fait « bip » à côté de moi n’a pas voulu montrer que mon cerveau est de nouveau capable de faire fonctionner sa partie auditive, ils ne risquent pas de me glisser la tête dans un caisson à huit cent mille euros.
Ils me croient tous perdue.

lundi 11 janvier 2016

Evernight 2 de Claudia Grey ~Ju


Coucou!!
Aujourd'hui je vous parle du deuxième tome de Evernight écrit par Claudia Grey ^^

Je l'ai autant apprécié que le premier si ce n'est plus!! émoticône smile meme si le couple Balthazar-Bianca était faux je l'adore *-* je trouve que Lucas pense trop à lui et dis beaucoup de chose contraire émoticône unsure et la fin du livre me donne trop envie sur la suite!!! Malheureusement je n'ai pas encore la suite frown je ne vais pas savoir tout de suite qu'est ce que Bianca va faire dans la croix noire surtout avec Raquel émoticône unsure
*
Résumé:
L'Académie Evernight est une école d'un autre genre, où les élèves, beaux et dangereux, sont des vampires. Bianca, fille de vampires, sait qu'elle deviendra un jour comme eux. Tel est son destin. Lorsqu'elle tombe amoureuse de Lucas, un chasseur de vampires, et que son identité est révélée, il est obligé de fuir l'établissement.
Bien qu'ils soient séparés, Bianca et Lucas n'abandonnent pas l'idée d'être ensemble. L'adolescente risquera tout pour le revoir de nouveau, même si pour cela, elle devra défier le clan des chasseurs de vampires… ou alors duper les vampires puissants d'Evernight. Avec tous ses secrets, Bianca doit surmonter sa vie faite de mensonges.
Cependant, Bianca n'est pas la seule à avoir des secrets. Quand Evernight est attaquée par une force maléfique qui semble viser la jeune fille, elle découvre que la vérité qu'elle pensait connaître n'est en fait qu'une partie du tableau…
*
Extraits:
— Tu es déjà levée ?
Je me détournai de la scène et vis mon père, qui s’était extirpé du lit plus tôt que d’habitude. Il portait un costume et une cravate, comme tout bon professeur, mais ses cheveux roux décoiffés dévoilaient un aspect plus rebelle de sa personnalité.
— Oui, répondis-je en souriant.
— Tu as repéré tes amis ? me demanda-t-il en se tenant à côté de moi. Des beaux garçons ?
— Papa ! Soupirai-je.
— D’accord, je n’insiste pas, dit-il en avançant les mains.
*
— Bianca, qu’est-ce qui te plaît à ce point dans les étoiles ? Tu m’as montré toutes les constellations mais tu ne m’as jamais dit pourquoi tu aimais tant les contempler.
Je ramenai mes genoux sous mon menton, pensive, Je
connaissais la réponse mais j’avais du mal à la formuler.
— Mes parents m’ont expliqué qui j’étais vraiment quand j’étais encore petite. Ils m’en ont parlé comme d’un secret, comme de quelque chose d’exceptionnel. A mes yeux, ça ressemblait à ce qu’on lit dans les contes de fées, quand la jeune servante découvre qu’elle est en fait une
princesse. Mon secret avait un aspect magique.
Lucas parut vouloir m’interrompre mais il se ravisa quand il me vit hésiter. Je repris :
— La première fois que je me suis rendu compte que ça n’avait rien de merveilleux et de magique, la première fois que j’ai compris qu’il y avait un côté obscur au fait d’être un... (nous étions toujours seuls mais j’évitai quand même de prononcer le mot)... c’est quand j’ai compris que mes amis de l’école, Carrie, Tom, Renée, allaient tous mourir. Tous. Et pas moi. Ils vieilliraient, disparaîtraient, et me laisseraient seule. Ça m’a fait peur, j’ai réalisé que la plupart des gens que j’aimais ne resteraient pas avec moi.
Il posa sa main sur ma joue. Un nœud se forma dans ma gorge mais je poursuivis.
— Il fallait que je trouve quelque chose de permanent. Qui durerait pour l’éternité.
— Les étoiles, murmura Lucas. Il y aura toujours les étoiles.
*
- Eh bien, tu vois, pendant que tu es trop occupée à enbrasser Balthazar, que Raquel s'enferme dans sa chambre avec ses projets artistiques et que Ranulf est plongé dans l'un de ses nombreux livres sur les mythes mordiques, moi, je fais autre chose. Un truc de dingue, assez étrange. D'ailleur tu ne vas pas le croire. J'appelle ça : << parler aux gens. >> Grâce à ce processus miraculeux, j'apprends souvent des choses intéressante sur les autres humains. Parfois en une seule journée ! Il parait même que ma méthode intéresse les scientifiques.
*
— Tu ne diras rien à propos de moi et de Lucas.
— Je n’aurais pas révélé ton secret, soupira-t-il, et je sus qu’il le pensait
vraiment.
Il y avait de la résignation dans sa voix. Un immense soulagement m’envahit.
— Si tu m’aides, je t’aiderai à quitter le campus pour que tu puisses voir Lucas.
— Sérieux ? demandai-je, prise d’un vertige. Mais comment ?
— Facile,
continua-t-il sur un ton légèrement ironique. Il suffit d’un mensonge. On dira qu’on sort ensemble.
Ensemble ? Je le dévisageai, curieuse
— Les vampires plus âgés peuvent quitter Evernight, reprit-il. Il suffit de l’autorisation de Mme Bethany et elle l’accorde facilement à ceux en qui elle a confiance. Elle me fait confiance. Tes parents ont tellement envie de nous voir passer du temps ensemble qu’ils ne protesteront pas. Si toi et moi faisons semblant d’être en couple...
Il s’interrompit un instant et détourna le regard. Je savais que ce « faisons semblant » lui était douloureux.
— Je pourrai te faire sortir. Si tes parents sont d’accord,
Mme Bethany le sera aussi. Ils t’encourageront même. Ils penseront que tu te prépares à devenir un « vrai » vampire.
Son idée était bonne. Imparable.
— Tu y as pas mal réfléchi, apparemment.
— Ces derniers jours, oui. Si tu ne veux pas me rejoindre tout de suite, je comprends
— Alors, c’est d’accord ? demanda-t-il.
— Oui. On commence quand ?
— Autant commencer maintenant, répondit-il en me tendant la main.
Je la lui pris et nous rentrâmes à l’école. Je gardai ma main dans la sienne quand nous pénétrâmes dans le grand hall où se trouvaient encore quelques élèves. Je sentis leurs regards fondre sur nous, avides de potins ; ils aimaient les ragots presque autant que le sang frais. En bas de l’escalier menant à la résidence des filles, Balthazar m’embrassa sur la joue. Ses lèvres me parurent froides.
En montant dans ma chambre, je cherchais un moyen habile d’expliquer tout ça à Lucas. « Je ne sors pas avec Balthazar, je fais semblant. Alors oui, on doit se tenir la main pour de vrai et s’embrasser pour de vrai. Mais en fait, on joue la comédie. C’est clair, non ? »
Je me raclai la gorge. J’en étais déjà malade
*
En montant dans ma chambre, je cherchais un moyen habile d’expliquer tout ça à Lucas. « Je ne sors pas avec Balthazar, je fais semblant. Alors, oui, on doit se tenir la main pour de vrai et s’embrasser pour de vrai. Mais en fait, on joue la comédie. C’est clair, non ? »
*
~Julie~

samedi 9 janvier 2016

Le Nœud de la Sorcière de Deborah DARKNESS #Mélusine



Voici donc le dernier tome de la saga de Déborah HARKNESS "Le Nœud de la Sorcière" .
Un dernier volet qui n'a rien à envier aux deux précédents. 

On retrouve Diana Bishop et Matthew Clairmont de retour de leur voyage en 1590. 
Ils vont se retrouver confrontés à de nouveaux dangers entourés de leurs amis, leur famille, et des alliés arrivés du passé.
Toujours à la recherche des pages manquantes de l'Ashmole 782 , Matthew défiera la Congrégation qui continue de vouloir gérer les relations entre démons, sorciers et vampires.  
De vieux châteaux auvergnats  en laboratoires universitaires ,  des sciences modernes aux croyances ancestrales , Diana et Matthew, décidés à protéger leur amour défendu coûte que coûte, finiront par découvrir le secret extraordinaire que les sorcières ont percé voilà des siècles.

Déborah Harkness réussit encore avec succès à allier histoire d'amour , sciences, références historiques, ésotérisme, alchimie . Un voyage dans le monde de la magie incroyable. Une écriture fluide, un rythme soutenu, des rebondissements à  ne plus en finir et une happy end qui fait du bien.
Un nouveau chef d'oeuvre pour moi qui mérite largement d'être dévoré.

vendredi 8 janvier 2016

Maybe Someday - Colleen Hoover #El'

Avant de commencer je voulais vous prévenir que je fais le challenge 50 romans sur livraddict!

"Quand l'amour en dit davantage que la plus belle des chansons."

Afficher l'image d'origine

Titre: Maybe Someday
Auteur: Colleen Hoover
Sorti en 2 015
Édition Hugo Roman
374 pages

Résumé (Livraddict): À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.


Mon Avis:  Je n’avais pas encore lu de Colleen Hoover mais je la connaissais de réputation : une romancière à l’américaine sachant nous faire passer du rire aux larmes en une fraction de seconde, un romancière comme on les aime… Autant dire que j’avais peur d’être déçue, comme souvent lorsqu’un livre est bien trop mis en avant pas les médias.
Le thème m’a directement tapé dans l’œil, qui ne voudrait d’une histoire tournant autour de la musique ? Pourtant cela ne m’a pas empêché d’avoir peur d’être déçue.
Heureusement, ce ne fut absolument pas le cas. Je dirai même qu’il s’agit de mon coup de cœur du moment. J’ai littéralement dévoré le livre en moins d’une journée, une belle façon de commencer l’année !
L’histoire n’est presque pas clichée, bien qu’elle soit prévisible, et reste réaliste.
J’avais également peur que l’histoire ne tourne autour du passé : la tromperie d’Hunter et la trahison de Tori, pourtant on remarque que Sydney, l’héroïne, se tourne plutôt vers le futur.
Ensuite, qui dit réalisme dit temps. Le temps… ce que je reproche souvent à certaines histoires c’est qu’elles se passent en très peu de temps et ce n’est pas du tout réaliste. Ici, certes les personnages se rapprochent très vite mais le livre dans son ensemble se passe sur plusieurs mois.
Enfin, la playlist proposé par Griffin Peterson est juste à tomber ! Car oui, lui et Colleen Hoover nous font le plaisir de proposer une playlist spéciale avec les chansons du livre ! Elles sont disponibles à partir d’un QR code et aussi en cherchant sur internet pour les curieux.

En bref: Colleen Hoover m'a conquise! 


Extrait: (Prologue)

J’ai fichu mon poing dans la tronche d’une fille. Pas n’importe quelle fille. Ma meilleure amie. Ma coloc.
Enfin, depuis cinq minutes, je devrais plutôt dire mon ex-coloc.
Elle s’est presque aussitôt mise à saigner du nez et, sur le moment, je m’en suis voulu. Puis je me suis rappelé quelle petite salope, quelle menteuse c’était, alors ça m’a donné envie de recommencer. Jusqu’où je serais allée si Hunter ne s’était pas interposé ?
C’est donc lui qui a pris à sa place. Malheureusement, il s’en est très bien tiré. Beaucoup mieux que ma main.

lundi 4 janvier 2016

Blood Magic de Tessa Gratton ~Ju


Coucou émoticône smile
 Aujourd'hui, voici mon avis sur "Blood Magic" de Tessa Gratton



Ce que j ai envie de dire? POURQUOI REESE?????? POURQUOI LUI????? POURQUOI L'AVOIR TUER???? 
C'était mon personnage coup de coeur...émoticône frown
J'adorai les passages où il appelait sa sœur "mon petit bourdon"... 
Sinon j'ai bien aimé l'histoire (sans ce détail) mais sans plus. 
C'était intéressant mais j'ai eu du mal à le garder dans mes mains. Ensuite je n'aime pas le fait que les point de vue change assez souvent (soit c'est Silla, Nick ou Joséphine) je n'aime pas ce genre de chose d'habitude mais là c'était mieux pour comprendre l'histoire. émoticône smile
J'adore la couverture par contre *-* 
*
Résumé du livre: 
ELLE A LE SANG
ELLE A LE DON

Peur après la mort de ses parents, Silla découvre le livre des sortilèges de son père, un puissant sorcier.
Et lorsque Nick rencontre Silla, sa vie bascule et de douloureux souvenirs reviennent.

Les deux adolescents se retrouvent liés par la Magie du Sang.

Ensemble, ils vont apprendre à maîtriser les incantations, à utiliser le pouvoir de leur sang, capable de redonner la vie.
Pour le meilleur ou pour le pire ?

UNE ATMOSPHÈRE
TRAGIQUE ET ROMANTIQUE,
Où SE MÊLENT
MAGIE NOIRE ET SUSPENSE.
*
Passage préféré:
" Mais nous restions immobiles. Et soudain, nous nous embrassâmes de nouveau, pressés l'un contre l'autre. Je sentais l'arrière-goût âcre de son sang qui me donnait le vertige, mais en même temps, j'étais euphorique. Je volais très haut, mon cœur battait à tout rompre et faisait bouillonner le sang dans mes veines.
Silla trébucha et tomba en arrière. Je voulus la rattraper, mais elle atterrit avec un petit grognement aigu de fille sur une épaisse touffe d'herbe.
- Pardon, Silla, je ...
Elle appuya les mains sur l'herbe, qui se métamorphosa soudain. Elle frémit, ses verts et ses ors devinrent intenses et virèrent au jaune aveuglant. Des fleurs magenta s'épanouirent sur leurs tiges, des boutons violets, bleu électrique et orange fluorescent s'ouvrirent comme s'ils explosaient. Silla était au milieu d'un pays d'Oz en Technicolor.
Au milieu de ces couleurs, sa bouche s'entrouvrit et ses doigts caressèrent les pointes des herbes et les bords des pétales.
Mon cerveau vrombissait comme un hélicoptère miniature, un jouet d'enfant, tournant sans trêve, et je n'entendais plus que le rugissement de ses pales. Je n'avais jamais rien vu de semblable.
Silla porta les mains à sa bouche, puis se redressa en titubant et s'écarta.
- Je n'ai rien dit! s'exclama-t-elle comme si cela pouvait inverser la métamorphose. Elle se heurta à ma poitrine. Le vent commença à arracher les pétales de fleurs et à les disperser."
*
Extraits:
*
"Je dus serrer les dents, garder les yeux sur la route et me chanter en boucle le générique des Tortues Ninja pour rester sur la route et dans mon pantalon"
*
"Mes mains trouvèrent le bord de sa chemise et se glissèrent dessous ... Elle passa ses mains dans mes cheveux, les empoigna et les tira ... Nos baisers ralentirent et devinrent plus langoureux ... Mes pouces caressèrent les bonnets de son soutien gorge ..."
*
Silla se précipita dans ma direction.
-Nick! appela-t-elle.
Je me redressai avec un froncement de sourcils. Elle vers moi comme si sa vie en dépendait.
Silla.Il avait dû lui arriver quelque chose.
Je rejoignis Wendy en courant.
-Où est Silla? criai-je.
-Tu as le livre?
-Le livre? Le ... (Je ralentis à mesure que je m'approchais d'elle.) Où est Silla?
-A l'intérieur.(Wendy était hors d'haleine, mais elle réussit pourtant à m'adresser un fugitif sourire. Ses cheveux était en bataille.)Elle va bien. Elle veut juste que je lui apporte le livre des sorts.
-Pourquoi?
Les portes du bâtiments se rouvrirent avec la même brutalité et Silla sortit à son tour en courant, chacune de ses foulées empreinte de l'énergie du désespoirs. Je regardai à nouveau Wendy.. Son expression changea à peine, mais ses lèvres se pincèrent. 
Je reculai d'un pas.
-Nick , hurla Silla, maintenant à mi-chemin. Ce n'est pas Wendy! Ce n'est pas ...
Wendy se détourna, puis sans crier gare , me frappa en plein sur la bouche. La douleur explosa, dans mon crâne et je sentis le gout du sang. Je reculai, titubant, et portai la main à mes lèvres. Wendy pivota sur elle-même, puis me dépassa pour se ruer vers mon sac. 
-Non!
*
~Julie~

vendredi 1 janvier 2016

Nos âmes jumelles tome 1 - Samantha Bailly

Avant de commencer, je vous souhaite une très bonne année. Puisse-t-elle vous apporter tout ce que vous souhaitez.

"Sonia est la plume. Lou le crayon."

Afficher l'image d'origine

Titre: Nos âmes jumelles
Auteur: Samantha Bailly
Sorti en 2 015
Édition Rageot
312 pages

Résumé (Livraddict): L'une est blonde, l'autre brune. L'une solaire et populaire, l'autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s'affirme dans l'art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d'échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu'au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d'un projet…

Mon Avis:  
Une magnifique histoire d'amitié. Nous découvrons, un chapitre sur deux, l'histoire de Lou et de Sonia des lycéennes qui sont en première. Cette histoire m'a transporter, je voulais connaître la suite et je suis très déçu de ne pas pouvoir lire le tome 2, car il y en aura un, tout de suite. Je l'achèterai lors de sa sortie en 2016...
Les héroïnes sont attachantes et surtout très humaines, elles font des bêtises, elles réagissent comme des adolescentes... ce qu'elles sont après tout. Et je trouve cela très appréciable, car je ne sais pas vous mais moi les héros parfaits c'est bon une fois ou deux mais après ça suffit.
Une réalité dépeinte, Samantha Bailly nous montre les bons côtés d'internet: la rencontre des filles et leurs amitié, mais grâce à un détail elle montre aussi le mauvais côté. Elle en profite également pour évoquer les relation parents-enfants, l'orientation ou encore la crise d'adolescence...
Je m'attendais à une histoire d'un tome mais à la fin du livre le tome 2 est annoncer, ce n'est pas pour me déplaire, et c'est donc avec un immense plaisir que j'achèterai le tome 2.

En bref: J'ai adoré et une fois encore Samantha Bailly m'a fait vivre une histoire à coupé le souffle. J'ai vraiment hâte de lire la suite.